Voyager dans la conscience par les Techniques Phosphéniques
Techniques phosphéniques et Physique quantique :
Comment le Phosphénisme Vous permet de voyager et de communiquer avec le passé.

Partie II / L’expérience initiatique, porte de communication avec votre électron MOI et l’immortalité

par Daniel Stiennon Juin, 2012 Editions Phosphenisme

 

 

Les expériences Initiatiques sont un excellent moyen de liaison avec l'électron MOI. Ce dernier, qui existe dans les différentes dimensions de l'espace-temps vous permet une communication temporelle et, par conséquent, ouvre la possibilité de régression dans les vies antérieures.

           

Que se passe-t-il quand vous êtes en liaison avec votre électron MOI ?

 

Pendant les “ états initiatiques ”, il reçoit votre question. S'il peut y répondre, il le fait. Si cela concerne une période qu'il n'a pas connue (antérieure à votre vie actuelle), il interroge les mémoires de ses collègues puis il traduit l'information (ou non si elle est directement compréhensible) et vous l'envoie.
Cela ressemble au fonctionnement des ordinateurs !!!
Et oui, car nous ne faisons que transposer dans la matière ce que nous avons dans l’esprit !

 

            De l'information “ immatérielle ” à la réalité matérielle

 

            Le psychologue Carl Gustav Jung découvrit que, lorsque nous dormons, chacun d'entre nous dispose d'un fond commun d'images ou de mythes qu'il nomme inconscient collectif. Ces images, récits, mythes communs à nous tous montrent l'existence d'un univers de conscience propre à notre espèce humaine. Chacun d'entre nous est relié à cet univers de Conscience.

            Mais votre conscience de rêve n'est pas identique à la mienne ou à celle de votre partenaire. Il en est de même de vos pensées quotidiennes. Ce qui montre que vous avez un fond de racines mentales (puisque les rêves sont la traduction de pensées et de ressentis sous forme d'images, de sons, d'odeurs, de goûts, de touchers) soit positifs ou négatifs. Le bouddhisme les appelle graines karmiques. Dans la Bible il est question de bonnes ou mauvaises semences. Ces pensées n'attendent que des causes secondaires pour germer et produire des fruits bons ou mauvais. La tradition bouddhiste dit que les actions du corps, de la parole ou de l'esprit produisent des fruits qui se répercutent soit dans cette vie, soit dans des existences futures.

 

            Jung découvrit que des événements qui se produisent dans notre vie sont reliés par les sens. Il découvrit une communication entre l'esprit et la matière qu'il dénomma sous le phénomène de Synchronicités. La physique quantique découvrira elle aussi cela par l'influence de l'état d'esprit de l'expérimentateur sur le résultat de l'expérience. La pensée ou champ d'information en quelque sorte " immatériel " produit un événement matériel observable.

 

            Mais plus fort que Jung, le poulpe vous montre directement dans son milieu naturel le lien entre pensée et matière. En effet, le poulpe possède un mimétisme adaptatif selon le milieu et, à une vitesse fulgurante, sa peau change de couleur, d'aspect, voir même de forme pour éviter les prédateurs. Le poulpe a démontré qu'il possède un niveau d'intelligence qui lui fait analyser son milieu et se modifier selon ce milieu. Il en est de même, mais dans une moindre mesure, du caméléon et d'autres animaux qui utilisent le mimétisme pour mieux se fondre à leur environnement et ainsi se cacher des prédateurs ou approcher leur proie.

 

 

L'ETRE HUMAIN NE FAIT QUE TRANSPOSER DANS LA MATIERE CE QU'IL A DANS L'ESPRIT ET TOUT CE QUI EST DANS L'ESPRIT SE TRADUIRA UN JOUR DANS LA MATIERE.

 

 

 

 

 

 

Ouvrons une parenthèse, dans ce même ordre d'idées, il est possible d'affirmer que la préméditation existe toujours et quand il est dit il n'y a pas eu préméditation dans le cas d'un meurtre par exemple, c’est faux. Si vous étiez capable de remonter les mémoires du coupable, vous vous rendriez compte que déjà dès son enfance existait cette pensée de tuer. Cette pensée attendait la cause secondaire adéquate pour le passage à l'acte. Et parfois vous découvririez que cette pensée a été longuement mûrie au fil des années. Qu'elle s'est auto-entretenue au fil des années par l'énergie émotionnelle qui lui aura été transmise, ainsi que par sa répétition. C'est pourquoi, il est primordial de toujours faire très attention au contenu de ses pensées et de ses émotions. 

 

 

La communication avec les mémoires des électrons à l'origine de phénomènes dits  “ paranormaux ”.

 

 

A partir de ce schéma de communication avec ses mémoires (électrons), vous pouvez expliquer certains phénomènes. Certaines personnes ont pu vivre plusieurs vies-antérieures différentes lors de la même période. Il suffit que plusieurs électrons de sources différentes aient vécu à cette même période ; c'est tout.

Ici, se pose la différence entre la transmigration et la réincarnation. Beaucoup d'humains transmigrent, très peu se réincarnent.

 

En écrivant ces lignes, je me souviens qu'en fin de conférence un homme est venu m'expliquer qu'il ne se trouvait pas intelligent et même plutôt bête.
De plus, après avoir fait une recherche généalogique très poussée il s’était rendu compte que dans sa famille, il n'y avait aucune personne intelligente et aucune personne sur la voie la spirituelle.
D'après ses recherches non seulement sur son entourage familial proche mais aussi sur les personnes qui composaient les différentes branches généalogiques, il constata qu'il y avait beaucoup de personnes qui avaient fait une carrière militaire ou une carrière qu'il jugeait fort « simpliste ».
Aucun scientifique, aucune personne d'église, aucune personne dans une démarche de développement personnel. Il m'expliqua alors que fort de cette constatation il préféra ne pas faire d'enfants !
Je reconnais que sur le moment je n'ai pas bien compris ce qu'il cherchait à m'expliquer et que ce n'est que plusieurs années plus tard, après avoir accédé à certaines informations dans les annales akashiques et accédé à des branches de l'arbre de la connaissance que j'ai compris le sens profond de sa réflexion très certainement intuitive.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des électrons transmigrant vont former le champ de conscience de chacun d'entre nous. Ils peuvent avoir différentes origines. Mais bien souvent ils proviennent de l'influence du champ de l'inconscient familial. Là se trouve de la tradition de l'importance d'avoir des descendants et des transmissions de patrimoines. Des ancêtres utilisent leurs descendants pour revenir. Ce phénomène sera à l'origine de toute la réflexion sur la loi du (Loi hébraïque qui oblige le beau-frère à épouser la veuve de son frère mort sans enfant afin de perpétuer le nom de ce dernier). En Afrique sont recherchés des marques de naissance sur les enfants qui indiquent qu'il s'agit du retour d'un ancêtre. Ainsi certaines mutilations sur des cadavres ou cicatrices liés au mode de décès se retrouvent sur le corps de l'enfant. Cette voie des ancêtres dans la tradition est désignée comme voie lunaire. Les miasmes psychiques...

 

La réincarnation n'est le fait que de très rares adeptes qui ne s'identifient pas avec la personnalité factice, mais qui réalisent leur nature Divine. C'est la voie solaire ou du corps glorieux. Eux seuls se réincarnent. C'est-à-dire maîtrisent consciemment leur retour.

Notons au passage que certains très grands initiés préfèrent abandonner leur lignée généalogique, trop chargée… donc ne font pas d'enfants, pour transmuter dans une autre qualité vibratoire qui leur permettront peut-être de se réaliser plus rapidement et donc se soustraire à la loi de réincarnation.

Puisque nous parlons de sources, n'oubliez pas que vous échangez des électrons par votre respiration. Vous en absorbez en inspirant, vous en rejetez en expirant. Supposez qu'un médium soit assis dans une pièce, à proximité d'une momie, celle-ci continue à perdre lentement mais sûrement quelques électrons.
Si le médium arrive à demander à son électron MOI, ou tout au moins à un électron chef, de questionner les électrons absorbés, on comprendra mieux, et surtout plus aisément, des faits que l'on avait du mal à croire et à expliquer, comme la psychométrie (l'art de lire la mémoire d'objets en les touchant ).

Certaines phrases prennent de nouveaux sens. Ainsi, quand Jésus dit : « Je suis en vous », quoi de plus vrai. Ceux qui ont vécu autour de Jésus ont capté par la respiration des électrons de Jésus. Qui sait ? Peut-être vous, lecteurs, avez-vous en vous un électron qui a connu Jésus ?

 

Des niveaux d'informations différents selon le rang de l'électron que vous envoyez

 

En règle générale, si la communication s'établit avec un électron d'un rang inférieur (ouvrier), le contenu des informations ne sera pas d'un très haut niveau scientifique. Ce serait comme demander à un ouvrier qui a juste le brevet des collèges de comprendre une formule de mathématique supérieure. Un mathématicien ne peut se faire comprendre que d'un autre mathématicien.
Le contenu de l'information qui ressort de la communication temporelle dépend de l'électron que vous avez mandaté pour aller à la recherche de l'information et de l'électron avec lequel il va rentrer en contact.       
Cet électron que vous allez mandater dépend à son tour de votre niveau de culture. Ainsi, même si vous avez en vous un électron à la science infuse, il ne pourra pas vous être d'un grand secours, si dans le monde physique votre conscience n'a pas fait ce saut quantique qui lui permet d'interpréter les données.

Ce serait comme d’être un littéraire qui essaierait de comprendre des formules de physique quantique.

Toutefois, il est arrivé à un homme, lors d'une agression avec un choc crânien, se soit relevé avec le génie des mathématiques. Des maîtres dzogchen qui ne savent ni lire ni écrire, accèdent par le biais des trésors de l'esprit à des textes très compliqués. Ils lisent les rites et enseignements qui surgissent dans leur esprit et peuvent reprendre le lendemain exactement où ils en étaient.